Streaming video et impact écologique (CO2)

Aujourd’hui, la vidéo en ligne (dont le streaming) génère plus de 60 % des flux de données mondiaux. Cela représente plus de 300 millions de tonnes de CO2 par an ! Voyons comment estimer la consommation en bande passante de services tels que Youtube, Amazon Prime Video ou encore Netflix. et comment essayer de réduire ces émissions de CO2 ?

Répartition des usages de la vidéo en ligne

L’usage principal actuellement est la VoD (vidéo à la demande, où l’on retrouve Netflix, mais aussi Amazon Prime par exemple). La pornographie tient une bonne place également, sans surprise. En 3ème position la catégorie de « Tubes », regroupant les sites de stockage et visualisation de vidéos, tels que YouTube :


Part du streaming dans la vidéo en ligne
Source : https://theshiftproject.org/article/climat-insoutenable-usage-video/

Vidéos en streaming sur YouTube

Débits internet et qualité de vidéo sur YouTube

Selon la qualité de diffusion souhaitée, voici les plages de débit vidéo optimales :

  • 720p (SD, 1280 x 720 pixels) : de 1500 à 4000 kbit/s
  • 1080p (HD, 1920 x 1080 pixels) : 3000 à 6000 kbit/s
  • 2160p (4K, 3840 x 2160 pixels) : 13000 à 34000 kbit/s

Streaming vidéo avec Netflix

Les 15% de la bande passante mondiale monopolisés par Netflix pèsent aussi sur notre empreinte carbone. Cela compterait pour environ 4% des émissions globales.

Débits internet et qualité de vidéo sur Netflix

En regardant Netflix, vous consommez environ 1 Go de données par heure par flux vidéo en définition standard et jusqu’à 3 Go par heure par flux vidéo en haute définition (HD).

  • 0,5 Mbit/s (64 ko/s) : vitesse de connexion requise
  • 1,5 Mbit/s (192 ko/s) : vitesse de connexion recommandée
  • 3 Mbit/s (384 ko/s) : recommandation pour une qualité SD
  • 5 Mbit/s (0,6 Mo/s) : recommandation pour une qualité HD
  • 25 Mbit/s (3,1 Mo/s) : recommandation pour une qualité Ultra HD

Correlation entre durée de vidéo et CO2 émis

Une étude de The Shift Project permet d’évaluer les données de façon plus importante mais aussi plus effrayantes. 10 minutes de streaming Netflix correspondraient à un four électrique de 2000 W fonctionnant pendant 5 minutes et 2 heures de streaming correspondent à 6 kg de CO2 (en se basant sur un flux HD).

Comment passer de la puissance électrique consommée à la quantité de CO2 émise ?

En France, un kWh électrique produit environ 0,09 kg équivalent CO2.

Il faut donc consommer environ 11 kWh d’électricité pour produire un kilogramme équivalent CO2.

Mais attention, la moyenne pour l’Europe est beaucoup plus élevée : 0,44 kg CO2 eq. / kWh 

Mais ces chiffres sont également très variables puisque 1 kWh hydraulique ne produit que 4 grammes CO2 contre 1 kg CO2 pour 1 kWh charbon.

Estimez vos émissions de CO2 dues au streaming vidéo

L’outil ci-dessous vous permet de vous faire une idée sur les émissions de CO2 émises selon vos habitudes de consommation en matière de streaming vidéo :

Quelles solutions pour réduire le CO2 émis ?

Une des solutions est de tendre vers une certaine sobriété numérique !

Leviers de sobriété :

  • La régulation par les vecteurs : notamment en mettant fin au forfait illimité (mais c’est plus une solution politique que personnelle),
  • La régulation par le contenu : limiter les vidéos qui se lancent toutes seules, ou bien qui s’enchainent (comme sur YouTube).

Comment consommer moins de vidéos à titre personnel ?
Pas facile, surtout si on a des enfants ou ados, grands consommateurs quotidiens de vidéos !

Chiffres clés liés aux vidéos sur Internet

  • Emissions mondiales annuelles totales de CO2 : 43,2 milliards de tonnes (2019)
  • Le numérique représente 4% de ces émissions de GES, soit environ 1,7 milliards de tonnes
  • La vidéo dans le numérique représente 20% des usages, soit environ 345 millions de tonnes

Ressources streaming vidéos internet et CO2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML et Attributs utilisables :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>